Social Square se lance dans la chronique judiciaire

Le sujet de « Six Weeks », dernier morceau en date de Social Square, n’est autre qu’un fait divers particulièrement glauque et absurde survenu cet été dans le 12e arrondissement de Paris, relaté par Le Parisien ici. Deux corps sans vie ont été retrouvés dans un appartement, une mère et son fils, porte fermée de l’intérieur, en voie de décomposition avancée.

On dirait le début d’un épisode d’Hercule Poirot ou Arabesque? Ben c’est désormais aussi le début d’une chanson d’indie rock!

 

Publié dans SOCIAL SQUARE
Un commentaire sur “Social Square se lance dans la chronique judiciaire
  1. santiago dit :

    Brrr

    (est-ce qu’on a le nom du coupable à la fin de la chanson?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*