Autour du FREAK SCENE : PFAU

Parmi toutes les bonnes raisons de venir au FREAK SCENE le samedi 26 octobre, il y a le groupe PFAU (bandcamp).

Sur sa page chez Influenza Records, ici-même, on peut lire :

Parce qu’il y a une vie à côté de WONDERFLU, Greg se lance en solo sous le nom de PFAU.
Vous vous souvenez de Robbie Williams sans Take That?
PFAU, c’est exactement ça.
Mais en plus beau.

PfauC’est joliment dit.

Et les références culturelles sont là, afin de mieux témoigner de la noblesse du projet.

Mais même signée par la plus élégante des plumes, cette information est déjà une information périmée.

L’énergumène s’est trouvée une complice pour ses méfaits lo-fi.

Une violoniste.

Oui, comme André Rieu.

Mais en mieux.

Voilà quatre questions qui devraient vous en convaincre.

Un bon souvenir de festival à partager?
Le Freak Scene du 26 Oct 2013. On donnerait n’importe quoi pour revivre ce moment.

Un mauvais souvenir de festival à partager?
Un réveil à 2h du mat, la face pleine de poussière. Faut pas s’endormir n’importe où en écoutant la fin d’un concert en plein air aussi…Jsais même plus où c’était ce festival d’ailleurs mais c’était bien, à part ça…

Pour vous, un Freak Scene réussi, ça ressemblerait à quoi?
Bah on peut vous décrire celui du 26 Oct déjà, on y était et c’était vraiment bien. Beaucoup de monde, des sales tronches, des belles gueules, des grands et même des petits. Mais tous avaient un point commun, ils avaient la banane.

En trois mots, qu’est-ce qu’on doit attendre de votre venue au Freak Scene?
Lo-Fi, Folk, Rock (avec des vrais morceaux de violon à l’intérieur).

Merci PFAU 🙂

Et à très vite au Boulodrome Léo Lagrange
Route des Fortifications
75012 Paris
(Porte de Charenton)

Event FB : facebook.com/events/564262616943954/


Agrandir le plan

Publié dans FREAK SCENE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*