Troisième chronique de ‘No end in sight’ pour Wonderflu

Et de trois.

Cette fois, c’est un grand breton qui nous fait l’honneur de parler de No end in sight avec beaucoup d’enthousiasme.
(Apparemment, Lost in the ’50s et la discothèque WONDERFLU lui ont fait grande impression…)

www.elusivelittlecomments.co.uk/2013/03/wonderflu-no-end-in-sight-elusive.html

EDIT : Le lien n’existe plus :/
Il ne reste plus que ce top 2013 : https://explodingheadsyndrome.co.uk/2013/12/18/top-15-eps-of-2013-exploding-head-syndrome

Merci Adam 🙂

Publié dans WONDERFLU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*